26 Mar

Sociabiliser – Établir une relation de confiance avec votre gerbille

La gerbille est, à l’état sauvage, un rongeur très attentif à son environnement, cible de nombreux prédateurs et toujours prête à se terrer en cas de danger. Cette attitude se retrouve encore chez nos gerbilles, bien que domestiquées depuis la deuxième moitié du XXème siècle.

Quels paramètres jouent sur son comportement ?

De nombreux facteurs influent sur le comportement de votre gerbille vis-à-vis de vous. Il est important de les identifier, non seulement pour pouvoir interagir avec ce petit rongeur passionnant, mais aussi et surtout pour son bien-être à lui !

La provenance

Lors de l’adoption, plusieurs options s’offrent à vous : animalerie, particulier, élevage ou sauvetage ?
Le choix de l’animalerie, choix de la simplicité, n’est sûrement pas le meilleur pour de nombreuses raisons (reproduction anarchique, aucune manipulation, pathologies génétiques). Si vous choisissez de vous diriger vers un particulier, préférez des amoureux des gerbilles aux personnes peu scrupuleuses faisant enchaîner les portées à leurs animaux. Une bonne indication est de se renseigner sur leurs conditions de vie. Les animaux de sauvetage ont diverses provenances et on peut distinguer plusieurs types d’associations. Il est clair que les animaux sauvés via de petites associations ou en famille d’accueil bénéficient de plus d’attention et sont habitués à l’homme. Il existe aujourd’hui de nombreux éleveurs amateurs dans le monde entier ! Véritables amoureux des gerbilles, ils attachent beaucoup d’importance à avoir des rongeurs sains et sociables et vous proposeront des gerbilles habituées au contact humain depuis leur plus jeune âge.

Son habitat

Un habitat adapté au mode de vie des gerbilles influera positivement sur son comportement. En effet, une petite cage favorisera l’apparence de troubles du comportement. Aussi, la gerbille est un petit animal énergique qui a besoin de se dépenser et d’un habitat stimulant. Offrez-lui de la diversité et vous aiguiserez sa curiosité, de manière générale et à votre égard.

Certains habitats à ouverture latérale favorisent l’interaction avec les animaux. A l’inverse, même si ce n’est pas une généralité, un habitat s’ouvrant sur le dessus peut laisser l’animal associer le contact à un prédateur, et ainsi être surpris. Dans tous les cas, un habitat offrant une vue sur l’extérieur permet aux gerbilles de rapidement s’habituer à son environnement humain.

Il est clair que le mode d’interaction avec votre rongeur conditionne fortement sa relation avec vous ! Nous vous donnerons des conseils pour l’identifier !

Quelle relation entretenez-vous avec vos petits protégés ?

Évaluons maintenant la relation que vous entretenez d’ores-et-déjà avec vos gerbilles…

Au début, il est fréquent que vos protégés soient un peu froussards et c’est bien normal ! Comment réagissez-vous quand vous vous retrouvez vous-mêmes dans un lieu nouveau, sans aucun repère, fraîchement séparé de votre famille ? C’est une étape transitoire en temps normal.

Au fur et à mesure, sa curiosité l’emmène à venir vers vous, à venir chercher de petites friandises et à retourner se terrer dans sa maison illico, mais il est possible de gagner sa confiance.

Cette relation évolue et avec un peu de patience, vos protégés peuvent vous accorder leur confiance en venant d’eux-mêmes vers vous et en grimpant sur vous à la moindre occasion ! C’est un peu la relation idéale que nous voulons tous entretenir avec nos gerbilles !

Si vous reconnaissez vos protégés dans les deux premiers cas, vous pouvez suivre quelques petits conseils pour optimiser votre relation avec eux !

Comment sociabiliser et établir une relation de confiance ?

De nombreuses erreurs sont faites par les débutants et nuisent à cette relation.

Les faux-pas

Comment résister à l’envie de prendre aux creux de vos mains nos petits animaux ? Pourtant, il faut éviter toute précipitation ! Il vous faudra bannir certaines pratiques :

  • Saisir ses gerbilles par la queue
  • Les poursuivre dans leur habitat pour les saisir à tout prix
  • Les surprendre par des gestes brusques
  • Faire du bruit

Les bons points

Parce que la patience est la clé d’une relation de confiance avec vos protégés, voici les étapes d’une sociabilisation réussie :

Vous possédez vos gerbilles depuis peu, elles sont encore farouches. Il faut les désensibiliser à l’Homme. C’est-à-dire qu’elles ne doivent plus le voir comme une source de stress. Approchez-les tout en douceur avec votre main. Vous pouvez remuer la litière pour attirer leur attention et leur proposer quelques friandises quand elles s’approcheront. Au fur et à mesure, elles pointeront le bout de leur nez toujours plus rapidement.

Une fois cette désensibilisation effectuée, vous pouvez approfondir ce travail en les faisant monter d’elles-mêmes sur vous. Placez alors de petites friandises de plus en plus haut sur votre bras. Il se peut que vos gerbilles s’enfuient avec, ce qui est tout à fait normal.

Une fois qu’elles auront associé l’Homme à une récompense, il ne sera pas toujours nécessaire de les gâter de manière systématique. En fait, elles prendront naturellement goût à la liberté en sortant de leur habitat. Gardez en tête que vous êtes source de distraction pour vos rongeurs, en leur offrant aussi toutes sortes d’amusements : herbes, fleurs séchées, lambeaux de sopalin, cartons.

Suivez ces étapes scrupuleusement, renouvelez chacune d’elle autant que nécessaire. N’oubliez pas que chaque individu est différent. Si certains vous envahiront l’épaule en quelques jours seulement, il faudra quelques mois à d’autres… Mais ne dit-on pas que le plus beau n’est pas l’objectif, mais le chemin parcouru ?

10 Avr

Entretien de la cage des gerbilles

Comment entretenir la cage de vos gerbilles ?

Les gerbilles sont des rongeurs très propres. Étant donné que leur environnement naturel est semi-désertique, elles ne boivent pas beaucoup et urinent donc très peu (seulement quelques gouttes par jour). Mais attention à toujours laisser de l’eau dans le biberon de vos gerbille tout de même !

Nettoyer l’habitat de vos gerbilles

Il est recommandé de nettoyer la cage de vos gerbilles toutes les deux semaines si vous avez 3 gerbilles ou plus. Et au moins une fois par mois si vous n’avez qu’une seule gerbille.

Après, si ça renifle un peu, c’est sans doute le bon moment pour nettoyer la cage.

Au niveau de l’entretien / nettoyage de la cage, n’utilisez pas de produits toxiques qui risqueraient d’irriter le système respiratoire (très fragile). De l’eau, une éponge et un torchon propre en coton suffisent !


Où mettre ces gerbilles pendant le nettoyage ?

Pendant que vous nettoyez la cage, vous pouvez mettre vos gerbilles dans un petit carton avec des trous pour respirer. Il est très important de les laisser dans un endroit bien sec et avec des trous qui leur permettront de respirer. Vu que les gerbilles vivent, à l’état sauvage, dans un climat très sec, très chaud le jour et très froid la nuit.

Faites attention à ce que vos gerbilles ne s’enfuient pas.


Astuces contre la litière partout autour de la cage

À l’état sauvage, les gerbilles creusent de petites galeries dans le sable, cela leur permettant de vivre au frais. Alors ne soyez pas étonné si un matin vous découvrez de la litière partout autour de la cage de vos gerbilles.

Rouleaux de sopalin en carton

Vous pouvez utiliser des rouleaux de sopalin, à condition qu’ils soient en carton et qu’il n’y ait pas d’encre sur les rouleaux. Disposez plusieurs rouleaux à l’intérieur de la cage en les enfouissant dans la litière. Cela leur fera des tunnels et elles pourront en plus les ronger !

Avec cette méthode elles creuseront moins dans la litière et ça enverra moins de litière partout. En plus, c’est un bon moyen de recycler !

Morceaux de gouttière en PVC

Une autre astuce est d’utiliser des morceaux de gouttière en PVC. Les gerbilles vont adorer se blottir dedans. Cela leur permettra d’avoir un endroit plus frais pour dormir, et elles creuseront donc moins dans la litière.

03 Fév

Quel habitat pour vos gerbilles ?

Quel habitat choisir pour ses gerbilles ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’il est techniquement difficile de reproduire l’habitat naturel de la gerbille, celui-ci étant semi-desertique et assez hostile.

Il ne faut donc pas se tromper dans le choix de la cage de vos gerbilles.

Une grande cage, avec grillage, assez haute

Tout d’abord, sachez qu’une grande cage à hamsters, bien aménagée, convient à vos gerbilles. Par contre, évitez les cages à hamsters trop petites et avec trop de plastique (évitez la marque Habitrail qui n’est pas recommandée pour les gerbilles).

Aussi, sachez que les gerbilles aiment grimper aux barreaux de leur cage, et c’est pour elles une façon de jouer. Prévoyez donc une cage assez haute (50cm) et avec des étages si possible.

La cage que j’ai choisie est la Savic 52cm, elle est parfaite pour mes gerbilles et aucune chance qu’elles ne rongent du plastique. Elle est solide et simple à démonter pour la nettoyer. Elle ne demande pas beaucoup d’entretien.

savic-cage-gerbillesAu niveau des dimensions, cette cage pour gerbilles fait :

  • en longueur : 52cm
  • en largeur : 26cm
  • en hauteur : 52cm

 

Cage Savic 52cm

Ce sont les dimensions suffisantes pour y faire vivre 4 à 5 gerbilles.

Il faut donc une cage assez haute comme vous l’aurez compris, et cela permet aussi à vos gerbilles de se sentir plus à l’aise et d’avoir plus d’air extérieur. Un autre avantage d’opter pour une cage, c’est le prix. En effet, les cages sont généralement très accessibles.


 Un autre choix est le terrarium

Mais le principal inconvénient des terrariums est que vos gerbilles ne pourront pas escalader les barreaux… Cela les prive donc d’un petit plaisir. Aussi, les terrariums sont en règle générale plus coûteux que les cages.

Il faut aussi savoir que la chaleur et l’humidité peuvent s’accumuler dans un terrarium et qu’il faudra donc prévoir un entretien plus régulier qu’avec une cage.

En revanche, avec un terrarium, vos gerbilles pourront creuser des tunnels.


Une autre solution : l’enclos en bois

Si vous avez vraiment de la place, vous pouvez aussi opter pour un enclos en bois. C’est parfait pour vos gerbilles et assez simple à nettoyer. Cependant, faut avoir vraiment de la place !


Donc vous l’aurez compris, vous avez le choix entre une cage et un terrarium, qui présentent chacun leurs avantages et leurs inconvénients.

Mais le choix le plus courant est la cage : pour son prix et son hygiène.

Et fuyez les cages avec trop de plastique, sans barreaux !

Cage-gerbille-verreFerplast Gabry Cage pour Gerbilles

enclos-bois-gerbillesEnclos en bois XL pour gerbilles

Voir plus de cages et enclos

11 Août

Guide d’achat de votre gerbille

Parce qu’acheter une gerbille n’est pas aussi simple que d’acheter de la limonade, voici un petit guide d’achat.

     Où l’acheter ?

Bien qu’il n’existe pas beaucoup d’éleveurs de gerbille, l’endroit le plus sain où trouver votre prochaine petite chose d’amour est chez un particulier. Une fois sur place il ne vous suffit que de vérifier si elles sont sevrées correctement.

A savoir : un sevrage se fait à 3semaines et l’autonomie s’acquiert à 6semaines.
Si vous ne trouvez pas d’éleveur, le plus simple reste les animaleries. Il vous faudra vérifier sur place quelques petites choses pour être sûr de prendre une gerbille en bonne santé.

  • Le nombre de gerbilles par cage
  • La propreté de la cage

     Comment choisir sa gerbille ?

Lorsque le vendeur ouvrira la cage, il faut que votre gerbille soit curieuse, qu’elle se dirige vers le bord de la cage, qu’elle soit vive et qu’elle ait les yeux grands ouverts. Faites également attention à son petit nez : les irritations et les traces de sang sont des signes de maladies…

Une fois ces vérifications effectuées, la couleur et le sexe de votre gerbille reste à votre convenance !

     Une ou deux gerbilles ?

Les gerbilles sont des animaux sociables et qui vivent en communauté. L’idéal reste qu’elles continuent à vivre à deux. Cependant, notre petite gerbille vit seule dans sa grande cage et ne souffre pas de la solitude.

     Quelle cage ?

Quand nous sommes allés chercher notre gerbille, la vendeuse nous a conseillé une cage typique pour hamsters et souris : petite, sans fond, très peu de grillage et avec quelques jeux.

Vous vous rendrez vite compte en rentrant chez vous que les petites cages en plastique de type « hamsters » ne conviennent ABSOLUMENT pas aux gerbilles.

La gerbille est un animal du désert qui aime creuser des galeries. Il lui faut donc une cage avec un aquarium, c’est-à-dire un bac fermé et profond de 20cm minimum. Vous verrez d’ailleurs qu’avec tous les copeaux qu’elle envoie autour de sa cage, un aquarium limite les dégâts.

18 Juin

Pourquoi la gerbille comme animal de compagnie ?

Pourquoi le choix d’une gerbille comme petit rongeur de compagnie ?

Super mignonnes, avec leurs petits yeux ronds et leur vivacité, les gerbilles sont d’excellents animaux de compagnies pour la famille !

gerbille

Des simples « rats » ? Non ! 

Sachez tout d’abord que les gerbilles ont été observées pour la première fois en 1866 en Mongolie, par un missionnaire français. Il les décrit comme des « rats jaunes ».
Les gerbilles domestiques sont sans doutes toutes issues d’une seule et unique souche (d’une 20aine de couples) capturée en Mongolie en 1935 par le Docteur Kazuga, pour être étudiées dans des laboratoires allemands.

En 1954, des couples sont introduits aux Etats-Unis également pour la recherche, et les scientifiques qui les étudie constatent que les gerbilles pourraient être de bons animaux de compagnies.

La gerbille est encore utilisée de nos jours dans les laboratoires de recherche sur le diabète, le cancer, la neurologie, les infections virales et bactériennes, l’épilepsie, le comportement et la neurologie.

Un petit animal fascinant !

La gerbille, depuis sa découverte, ne cesse de fasciner. Petite bête, elle est passionnante, surtout pour ceux qui s’intéressent à la biologie !

En effet, son mode de vie est très complexe et ses réactions très vives contrairement à un cochon d’Inde, par exemple.

Vous dites que les gerbilles sont bruyantes ?

Sachez qu’en 2013, dans un canton Suisse, des cambrioleurs ont été mis en déroute non pas par un féroce chien de garde mais par de simples gerbilles !


Comme vous avez pu le comprendre, la gerbille est un petit rongeur fascinant, bien domestiqué et joueur. En plus, la nourriture et l’entretien pour des gerbilles sont relativement économiques. De gros sachets de litières de chanvre et de nourriture pour gerbille pourront durer plusieurs mois si vous avez 2 gerbilles ou moins.

N’attendez plus si vous hésitez entre une gerbille, une souris ou un rat. La gerbille est un parfait animal de compagnie !